La Grande Grèce des 300


 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Première description d'Athènes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Léonidas
Ier roi de Sparte et commandant des 300/ agent de la langue française
Ier roi de Sparte et commandant des 300/ agent de la langue française
avatar

Masculin
Nombre de messages : 129
Lieu(x) : Grèce- Sparte
Métier(s) : Roi de Sparte
État de santé : en parfaite santé, légère soif
Date d'inscription : 25/03/2007

MessageSujet: Première description d'Athènes   Dim 25 Mar - 23:19

Les Athéniens appartiennent à la famille des Ioniens. D'après la tradition, ils seraient autochtones, eux même à l'origine de la migration ionienne qui aboutit à la colonisation de la façade égéenne de l'Asie Mineure. A l'origine, le territoire de l'Attique comporte plusieurs entités autonomes, Athènes n'étant qu'une de ces entités. A un certain moment, l'Attique se serait unifiée autour d'Athènes, devenue seule entité politique.
Ce processus de regroupement, que l'on retrouve dans plusieurs cités grecques s'appelle un Synœcisme. Il aurait été du à l'instigation de Thésée, personnage mythique. Dans l'archéologie, on voit émerger la cité d'Athènes vers 900 av J.C, les textes nous apporte la présence d'une vie politique bien après.


I] Le règne de l'aristocratie

1) Des rois aux archontes
Les premiers temps d'Athènes sont mal connus si ce n'est par la tradition qui rapporte une succession de plusieurs rois, parmi lesquels Érechthée. Ces rois sont largement mythiques.
Cette période se termine avec un souverain qui aurait abandonné la royauté pour devenir Archonte, mais à vie. Une dizaine d'archontes à vie sont ensuite remplacés par des archontes établis pour dix ans, jusqu'à ce que la charge devienne annuelle en 682-1. C'est à la période archaïque que cette charge devient aussi collégiale avec trois archontes au lieu d'un.
La notion de royauté subsiste néanmoins, l'un des trois archontes portant le titre de roi (basileus). Celui-ci a des prérogatives religieuses, gardien des traditions, mais aussi judiciaires : il intervient notamment pour les affaires d'impiété.
Le pouvoir politique revient à l'archonte éponyme. Le troisième est le chef de l'armée avec le titre de polémarque : le chef de guerre.

2) l'organisation de la communauté civique
Les Athéniens étant des Ioniens, leur communauté de citoyens est divisée en 4 tribus. Celles-ci divisée en 48 naucraries. Elles semblent être des unités fiscales. Elles ont à leur tête des magistrats : les naucrares (capitaine de vaisseau). Ce système des naucraries a pu être mis au point pour financer la construction de navire. Dès le VIIe siècle avant J.C, les Athéniens s'engagent dans des combats navals. Quant aux 4 tribus, leurs fondements semblent être liés au sang. Elles sont le cadre du recrutement des soldats : et donc quatre bataillons.
Les tribus sont également divisées en phratrie. Elles sont des sortes de confréries religieuses, elles aussi fondées sur les liens du sang. Elles subsistent à l'époque classique, où le nouveau citoyen doit être inscrit dans une phratrie.
Cette Athènes est dominée par les aristocrates : les Eupatrides. Ils regroupent une soixante de clans aristocratiques ; ils se reconnaissent chacun dans un ancêtre commun, souvent un héros. A l'origine, seul ces aristocrates pouvaient obtenir la fonction d'archonte : l'archontat.
Cette toute puissance des aristocrates aboutit à des conflits sociaux entre les biens nés et les autres. Pour résoudre ce conflit, on fait appel à deux catégories de personnes, soit des tyrans qui résolvent le problème par la force, soit des législateurs qui règle par la force de la loi. Après une courte tentative de tyrannie d'un certain Cylon. En 620 on fait appel à un législateur : Dracon.









3) La législation de Dracon
Il intervient à l'époque ou apparaissent les premières lois écrites dans le monde grec. Auparavant, les lois étaient orales, interprétées par les magistrats, des aristocrates. Pour mettre fin aux abus, on pense qu'il faut écrire les lois sur un support pour qu'elles soient connues et valables par et pour tous. Ce processus vise en partie à réduire le pouvoir des aristocrates.
Dracon est connu surtout pour les lois qu'il a transcrit concernant les crimes de sang. Cette législation était encore en vigueur à l'époque classique ; elle fit l'objet d'une nouvelle transcription fin Ve siècle. La grande nouveauté : pour la première fois on distingue entre le meurtre prémédité et le meurtre involontaire. Elle devait se faire auparavant de manière occasionnelle ; désormais on met en place des procédures spéciales. On cherche aussi à régler les affaires à l'amiable entre meurtrier et famille.
Dracon est aussi l'auteur d'autres lois, toutes abolies par la suite, considérée comme trop rigoureuses. Il s'agissait de lois draconiennes.


II] Les réformes de Solon

C'est un personnage substantiel ; il a laissé une œuvre politique sous la forme poétique. Solon est considéré comme l'un des plus grand sage de la Grèce. Ses lois ont été rédigées à l'origine sur des pancartes en bois, en rouge sur fond blanc. Ces pancartes sont encore conservées à l'époque classique.
Dans ses poèmes politiques, Solon appelle le peuple à se réunir pour discuter des grands problèmes de la société. Il s'impose comme homme de la situation en 591-593, il est nommé archonte éponyme avec les pleins pouvoirs pour réformer l'Etat.
Il prend différentes mesures, qui nous permettent de connaître les problèmes.

1) Les réformes agraires
Il s'agit de résoudre des problèmes d'occupation du sol. Il semble que les aristocrates occupent la plus grande partie des terres, sur lesquelles ils font travailler des paysans. Solon libère les terres de leur servitude, en faisant enlever les bornes qui les délimitaient. Il semble que ces bornes indiquaient que ces terres étaient d'une manière ou d'une autre hypothéquée. C'est dans ce contexte qu'on nous parle de paysans hectémores. Ce sont des fermiers obligés de verser un sixième de leur production au propriétaire. D'après la source essentielle : Aristote avec l'athenaion politeia, ceux qui ne pouvait s'acquitter de ce loyer pouvaient être réduits en esclavage, de même pour les débiteurs insolvables.
Solon réagit de manière radicale en supprimant l'esclavage pour dette. D'autre part, en faisant enlever les bornes, il permet aux paysans de demeurer sur les terres qu'ils travaillaient, sans avoir à verser de loyer ; il leur permet ainsi de devenir de véritables propriétaires.
C'est un coup dur pour les aristocrates, cette réforme agraire va donc avoir des conséquences politiques.

2) Les réformes politiques
a. les classes censitaires
Solon a réussi à éviter un grave conflit social en pénalisant les aristocrates. A-t-il voulu favoriser le petit peuple ? En fait, il a pris acte que depuis quelques temps, des athéniens profitant de l'expansion économique de la cité se sont enrichis sans être des aristocrates. Ceux-ci souhaitaient tout naturellement participer à la vie politique dont ils étaient exclus du fait de leur naissance.
Solon remplace, pour l'exercice des charges publiques, la naissance par la fortune. C'est dans cette perspective qu'il partage les citoyens en 4 classes censitaires en fonction des revenus de chacun. Comment les évaluer ? La fortune se mesurait par les revenus agricoles. On prend pour base une mesure de blé : le médimne (51 litres de blé). Tous les Athéniens n'avaient pas de revenus agricoles, pour ceux-là, on établit une équivalence fictive entre une mesure de blé et une mesure d'huile : le metrete (39l).
Les classes censitaires vont subsister pendant toute l'époque classique :
– Les revenus d'au moins 500 médimnes : les pentacosiomédimes.
– Entre 300-500 médimnes : les cavaliers.
– Entre 200-300 médimnes : les zeugites.
– Moins de 200 médimnes, les plus nombreux : Thètes.
On constate dans ce classement que l'estimation des richesses se fait suivant les revenus de l'année et non suivant le capital. Seul les pentacosiomédimnes pouvaient être archontes ; il semble qu'à la suite on leur ait adjoint les cavaliers. Quant aux thètes, ils pouvaient participer à l'assemblée, l'ecclésia, ainsi que bénéficier du tribunal populaire : l'Héliée.
La modification des critères d'accès aux charges est une nouvelle donne politique, donnant plus de pouvoir aux forces vives de la cité.

b. les pouvoirs du peuple
Solon donne au peuple le pouvoir de s'exprimer dans le cadre des institutions, sans lui donner trop de souveraineté. Il aurait donner un cadre plus formel aux réunions de l'assemblée en définissant une périodicité. Pour éviter que le peuple ne prenne des décisions inconsidérées, Solon crée le Conseil des Quatre Cent, chargé de discuter les propositions faites par le peuple. Ce conseil aurait aussi eu pour finalité de balancer l'influence d'un autre conseil : l'aréopage.
L'aréopage est un conseil formé des anciens archontes de composition un peu trop aristocratique.
Solon favorise le peuple sur le plan judiciaire en instituant un droit d'appel à la suite d'un jugement considéré comme inique. On peut contester le jugement d'un magistrat et faire appel devant une instance crée par Solon : l'Héliée.

Pour un bilan de l'œuvre de Solon :
Il faut s'interroger sur les buts : établir la concorde entre les puissants et les faibles. Dans ses poèmes politiques, il déclare avoir accordé au peuple tous les privilèges auxquels il pouvait prétendre, tout en manifestant des réticences quant aux débordements de la foule.
Il se glorifie d'avoir évité que les puissants ne soient malmenés par une révolution, donc d'éviter une tyrannie. Il reste un médiateur choisi par les deux parties : les aristocrates et le peuple.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les300.frbb.net, www.antimo.frbb.net, www.romulus.frbb.ne
 
Première description d'Athènes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» "Shell shock" et médecine durant la première guerre mondiale
» Description de Kii - Panda terre lvl 143 - Jiva
» Liqueur panda de brume; histoire, description et questions
» Description RP
» RP - Règles !! et Description

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Grande Grèce des 300 :: Grèce :: Athènes-
Sauter vers: