La Grande Grèce des 300


 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Les soldats

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Léonidas
Ier roi de Sparte et commandant des 300/ agent de la langue française
Ier roi de Sparte et commandant des 300/ agent de la langue française
avatar

Masculin
Nombre de messages : 129
Lieu(x) : Grèce- Sparte
Métier(s) : Roi de Sparte
État de santé : en parfaite santé, légère soif
Date d'inscription : 25/03/2007

MessageSujet: Les soldats   Lun 26 Mar - 11:22

Grèce et Macédoine

L'hoplite

Un hoplite porte :

* un casque (κράνος / krános)
* une cuirasse (θώραξ / thốrax)
* des cnémides (κνημῖδες / knêmĩdes)
* un bouclier (ἀσπίς / aspís)
* une lance (δόρυ / dóry)
* une épée (ξίφος / xíphos)
Le poids total de l'équipement avoisine les 35 kg.

Les hoplites constituent l'infanterie lourde des cités grecques antiques, formée de citoyens qui ne pouvaient subvenir à l'entretien d'un cheval, mais qui avaient les moyens de s'équiper d'une armure et de subvenir aux besoins de leur famille lorsqu'ils étaient en campagne.

Le Gymnète


Le gymnète est un fantassin léger de la Grèce antique. Issu des classes pauvres, il ne porte pas d'armure et n'est armé que d'un arc, d'une fronde ou de javelots.

À Sparte, ces combattants étaient issus des hilotes. Les gymnètes ouvrent le combat par des tirs de projectiles, avant de se retirer derrière les phalanges d'hoplites, qui constituent le cœur de l'armée et décident de l'issue de la bataille. Ils tiennent, en fait, le même rôle que les vélites dans l'armée romaine.

Longtemps méprisés, les gymnètes et leurs collègues les peltastes acquirent une importance croissante suite à la deuxième guerre médique. À l'époque de la guerre du Péloponnèse, les fantassins légers s'étaient considérablement développés et diversifiés. Les meilleurs étaient désormais des mercenaires réputés et constituaient un atout considérable dans une bataille. Les peltastes étant spécialistes du javelot, les gymnètes étaient désormais surtout des archers et des frondeurs.

Les peltastes


Les peltastes (en grec ancien πελτασταί / peltastaí, de πέλτη / péltê, bouclier léger) sont, à partir du IVe siècle avant l'ère chrétienne, l'infanterie mercenaire caractéristique des armées grecques puis hellénistiques.

Les peltastes sont recrutés au départ dans les cités grecques de la côte de Thrace puis ils viennent plus tard d'horizons plus variés. Cette infanterie légère, par opposition à l'infanterie lourde composée des hoplites, est constituée de soldats portant un bouclier d'osier léger (peltè), soit rond soit en forme de croissant, et armés de javelot et d'une épée. Le peltè est parfois recouvert d'une peau de chèvre ou de mouton, parfois même de bronze poli.

Au départ, ils ne forment qu’une troupe d’appoint, utilisée contre les charges de cavalerie, avec le jet massif de leurs javelots, puis ils utilisent ensuite leurs épées. Ils servaient probablement également dans la poursuite des vaincus. Cependant, étant donné le faible coût d’équipement, des corps importants ont pu être constitués, et il est arrivé qu’ils remportent des succès face aux hoplites plus puissamment armés, comme à Lechaionou à Sphactérie où ils contraignirent l'armée spartiate (enfermée dans l'îlot face à la rade de Pylos) à se rendre. Dans l'armée macédonienne, le corps des hypaspistes joue un rôle identique avec cependant un armement un peu différent.

Les hypaspistes


Dans l'armée macédonienne de Philippe et d'Alexandre le Grand, les hypaspistes sont une troupe d'élite légère.

Le nom officiel de ce corps de fantassins de l'armée macédonienne est ὑπασπισταὶ τῶν ἑταίρων / hupaspistaì tỗn hetaírôn (« les porte-boucliers des Compagnons »). À l'origine il s'agit en effet des serviteurs des nobles qui entourent le roi. Après la réforme de Philippe II de Macédoine les hypaspistes constituent une unité de 3 000 hommes environ divisé en 6 loches (bataillons). Jusqu'en 330 av. J.-C. ils sont commandés par Nicanor, le fils de Parménion et le frère de Philotas.

Leur armement est assez simple et léger. Il s'agit généralement d'un petit bouclier, d'une épée et d'une courte lance. Sur le champ de bataille leur rôle est de servir de chaînon entre les cavaliers et les fantassins lourds. Ainsi quand la cavalerie avance c'est aux hypaspistes d'occuper le terrain rapidement et en ordre. Ils protègent aussi le côté droit de la phalange ce qui est une position honorifique. C'est parmi eux que les gardes royaux sont recrutés et un bataillon d'hypaspistes royaux est composé en sélectionnant les hommes d'après leur taille.

Les Perses


Les Immortels


Les Mélophores souvent appelées Immortels (fantassins perses) constituaient une troupe d'élite au sein de l'armée achéménide. Ils doivent leur nom au fait que cette unité d'environ 10000 hommes était maintenue constante par le remplacement immédiat des soltats inaptes au combat (morts, malades et blessés).

À développer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les300.frbb.net, www.antimo.frbb.net, www.romulus.frbb.ne
 
Les soldats
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Avis de création, et présentation des Soldats du feu d'Hurlevent.
» Embuscade sur les soldats de sa Majesté...et evasion !
» Les Soldats du feu
» Soldats autrichiens du début XVIIIe
» [ Aide ] Figurines femmes soldats et bérets rouge .

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Grande Grèce des 300 :: Forum :: Discution Générale :: Informations-
Sauter vers: